Entre patrimoine et villages perchés, criques sauvages féériques et cépages, en route !

48

Vous êtes désormais à Sainte-Maxime, côté plage, farniente sur le sable de la Nartelle, côté nature, direction le parc botanique des Myrtes et la pointe des Sardinaux, un très bel espace naturel préservé, côté culture, la Tour Carrée, gardien des traditions locales et côté viticulture le Domaine des Beaucas. Surplombant le Golfe de Saint-Tropez, cette belle propriété offre à la dégustation des vins en robe claire, aux fragrances légères, tout en étant ouvert sur le meilleur des senteurs de fleurs. En bouche, c’est un mariage d’amour entre vivacité, alcool et arôme de fruits qui caracolent. Un vin à qui le mot élégant va comme un gant.

Voici Cogolin, la cité entre terre et mer, au savoir-faire multiséculaire. Il faut commencer d’abord par se perdre dans ses vénérables ruelles qui amènent chez les artisans locaux. Ils se transmettent de père en fils la tradition de fabrication pour les anches, pipes et tapis de Cogolin. Contemplez la mairie et l’église édifiée en l’honneur de Saint Etienne et Saint Sauveur, avec une nef centrale datant du XVème siècle. Puis laissez-vous mener doucement par la curiosité jusqu’à la chapelle Saint Roch et l’antique Tour de l’Horloge, devant laquelle subsiste toujours l’emplacement d’un pont-levis. Avant de se retrouver au domaine du Val d’Astier, chez Bruno SEIGNEZ, au château des Garcinières, chez Stéphanie VALENTIN et au domaine de la Giscle, devant les vedettes locales de la vigne, le vigneron Pierre Audemard ainsi que les célèbres « œnologues », le coq « Tais-toi », les ânes Zapata et d’Artagnan et, évidemment, « la star » Léon le paon, pour s’y délecter d’un vin sublimé par une robe délicatement rosée. Cerise sur le goulot, des tonalités de petits fruits rouges et de sucreries anglaises. Vif et rond, exotique et typique, c’est un vin qui bouge avec toutes ses tonalités de petits fruits rouges.

49

A proximité c’est la Croix Valmer, la ville aux eaux turquoises, aux sept plages naturelles de sable fin alanguies sur 6 km de côtes, aux criques confidentielles et aux traditions bien vivantes. Tout en haut, , on admire du haut de la Route de la Corniche des Crêtes la vue panoramique à 360 degrés qui embrasse à la fois le Golfe de Saint-Tropez et la baie de Cavalaire. Juste à côté, sur la Route du Col, entre La Croix Valmer et Ramatuelle, c’est un superbe diaporama, avec à l’horizon, les Iles d’Or et le Golfe de Saint-Tropez .

A continuer un peu plus bas, en odorama, en se rendant à la pointe Andati, par la crique du Brouis. La promenade sous les pins d’Alep, les pins parasols, dans la forêt de mimosas, entre cistes, hautes bruyères, genêts épineux et lavande sauvage, entre effluves de miel et senteurs marines, c’est l’adrénaline pour les narines. Quant au village de la Croix Valmer il se visite à l’allure des merveilles de l’architecture : villas particulières et hôtels « Belle Epoque » datant du XIXe siècle, mais aussi de multiples vestiges du passé comme les ruines romaines de Pardigon, les batteries napoléoniennes du Lardier ou les sites du débarquement de Provence. Après ces promenades, vous avez soif ?
C’est le moment de rendre visite à Charles Cohen au château de Chausse, un New-Yorkais de naissance tombé amoureux de la Provence. En formant un trio gagnant avec son épouse Clo et l’œnologue Laurence Berlemont, aujourd’hui il distille dans ses cuvées rares, un nectar digne de celui des anciens. Au top, une cuvée dans une superbe livrée rouge. Ample, rond, raffiné et sophistiqué, avec la présence intense de fruits noirs . Ici pour le rouge , des plus vieux millésimes aux plus sublimes, (de 1995 à 2002) c’est le paradis du vin couleur rubis.

Gassin est un des RARES villages provençaux à être membre du très select club des « Plus Beaux Villages de France ». 

50

Vous voici à présent à 200 mètres de hauteur dominant la baie de Saint Tropez à Gassin entre ciel mer et lumière avec une vue panoramique qui va du massif des Maures, jusqu’au Golfe de Saint-Tropez, en passant par les îles d’Or. Un des seuls villages provençaux à être membre du très select club des « Plus Beaux Villages de France ». Vous n’avez qu’une idée approximative de ce que représente l’âme provençale. C’est ici à Gassin, que vous allez faire connaissance avec les « androuno » ces ruelles aux pavés patinés, ces maisons aux façades décorées par les bougainvillées, plumbagos et autres vignes vierges. Et puis, la place deï Barri, avec ses restaurants typiques, ses micocouliers centenaires qui abritent du soleil méditerranéen, le reposant jardin botanique L’Hardy-Denonain situé peu plus bas. Le couple de tortues d’Hermann qui y a élu domicile, fait office de guides placides. Afin d’arriver aux grands noms à l’horizon. Ceux de Bertrand & Magalie LETARTRE au domaine de la Rouillère. Et celui des frères Matton qui ont donné à Château Minuty tout son renom. Ils vous feront déguster un vin qui étincelle dans sa robe pastel. Sous le palais des tonalités, marquées et remarquées de fleurs blanches et d’agrumes, de la minéralité et un léger goût iodé. Un rosé subtilement harmonisé à sa nature soyeuse et prestigieuse. Après ces merveilles, tous vos sens sont en éveil ?

Vous êtes arrivés sur la commune de Ramatuelle. Avec son village médiéval aux ruelles fleuries de jasmins, de bougainvilliers et de chèvrefeuilles, qui serpentent gentiment autour de son château. En passant devant les pittoresques échoppes aux battants pastels des artisans. Ramatuelle c’est aussi un village dont les points forts sont la faune et la flore, avec des sites collector et classés tels que l’isthme de Taillat, le multiséculaire dolmen de la Briande et l’Ile aux Oiseaux et sa colonie de goélands et de cormorans.

Une fois à l’anse de Bonne Terrasse, quelques pas de plus et vous allez poser les pieds sur le sable des mondialement célèbres plages de Pampelonne. L’animal, le végétal mais aussi doublement, le minéral. Celui de la nature du village, ainsi que celui des 7 domaines viticoles aux vignes en pente caressées amoureusement par le soleil provençal. A commencer par les Vignobles de Ramatuelle , des vignerons indépendants réunis en vue de vivre du fruit de leur majestueux terroir schisteux. On y savoure des vins qui expriment l’influence maritime de la presqu’île de Saint-Tropez et toute la personnalité d’une belle minéralité.

51

Vous voilà désormais à Grimaud, à la fois village médiéval et son illustre cité lacustre Port Grimaud. Superbement surplombé par les vestiges du château féodal et baigné par le golfe de Saint Tropez, Grimaud, à 4 km de Cogolin, à 10 km de La Garde-Freinet et à 12 km de Sainte-Maxime est une magnifique fresque provençale de ce qu’il y’a de plus flamboyant en matière de style féodal. En un kaléidoscope de quartiers avec chacun leur personnalité, environnés par les hauteurs du massif des Maures et parfumé par la très riche flore de ses forêts. Découvrir Grimaud c’est flâner tranquillement dans ses rues aux pavés multi-centenaires.

En allant d’un pas apaisé de l’église romane au château médiéval, en passant par d’antiques petites rues, sous des arcades voûtées qui racontent les années, sous les fenêtres à meneaux multicolores, devant les portes mises en beauté par la lave noire ou la serpentine, la multitude de galeries d’art et ces si pittoresques placettes. Alors que les yeux, devant le château féodal, juché tout en hauteur, en pleine nature, face à l’azur, sont grand ouverts pour admirer tout l’univers du golfe de St Tropez.

Vous voici à présent à 200 mètres de hauteur dominant la baie de Saint Tropez à Gassin entre ciel mer et lumière avec une vue panoramique qui va du massif des Maures, jusqu’au Golfe de Saint-Tropez, en passant par les îles d’Or. Un des seuls villages provençaux à être membre du très select club des « Plus Beaux Villages de France ». Vous n’avez qu’une idée approximative de ce que représente l’âme provençale. C’est ici à Gassin, que vous allez faire connaissance avec les « androuno » ces ruelles aux pavés patinés, ces maisons aux façades décorées par les bougainvillées, plumbagos et autres vignes vierges. Et puis, la place deï Barri, avec ses restaurants typiques, ses micocouliers centenaires qui abritent du soleil méditerranéen, le reposant jardin botanique L’Hardy-Denonain situé peu plus bas. Le couple de tortues d’Hermann qui y a élu domicile, fait office de guides placides. Afin d’arriver aux grands noms à l’horizon. Ceux de Bertrand & Magalie LETARTRE au domaine de la Rouillère. Et celui des frères Matton qui ont donné à Château Minuty tout son renom. Ils vous feront déguster un vin qui étincelle dans sa robe pastel. Sous le palais des tonalités, marquées et remarquées de fleurs blanches et d’agrumes, de la minéralité et un léger goût iodé. Un rosé subtilement harmonisé à sa nature soyeuse et prestigieuse. Après ces merveilles, tous vos sens sont en éveil ?
Vous êtes arrivés sur la commune de Ramatuelle. Avec son village médiéval aux ruelles fleuries de jasmins, de bougainvilliers et de chèvrefeuilles, qui serpentent gentiment autour de son château. En passant devant les pittoresques échoppes aux battants pastels des artisans. Ramatuelle c’est aussi un village dont les points forts sont la faune et la flore, avec des sites collector et classés tels que l’isthme de Taillat, le multiséculaire dolmen de la Briande et l’Ile aux Oiseaux et sa colonie de goélands et de cormorans.
Une fois à l’anse de Bonne Terrasse, quelques pas de plus et vous allez poser les pieds sur le sable des mondialement célèbres plages de Pampelonne. L’animal, le végétal mais aussi doublement, le minéral. Celui de la nature du village, ainsi que celui des 7 domaines viticoles aux vignes en pente caressées amoureusement par le soleil provençal. A commencer par les Vignobles de Ramatuelle , des vignerons indépendants réunis en vue de vivre du fruit de leur majestueux terroir schisteux. On y savoure des vins qui expriment l’influence maritime de la presqu’île de Saint-Tropez et toute la personnalité d’une belle minéralité.

Découvrir Grimaud c’est flâner
tranquillement dans ses rues
aux pavés multi-centenaires

Vous voilà désormais à Grimaud, à la fois village médiéval et son illustre cité lacustre Port Grimaud. Superbement surplombé par les vestiges du château féodal et baigné par le golfe de Saint Tropez, Grimaud, à 4 km de Cogolin, à 10 km de La Garde-Freinet et à 12 km de Sainte-Maxime est une magnifique fresque provençale de ce qu’il y’a de plus flamboyant en matière de style féodal. En un kaléidoscope de quartiers avec chacun leur personnalité, environnés par les hauteurs du massif des Maures et parfumé par la très riche flore de ses forêts. Découvrir Grimaud c’est flâner tranquillement dans ses rues aux pavés multi-centenaires.

En allant d’un pas apaisé de l’église romane au château médiéval, en passant par d’antiques petites rues, sous des arcades voûtées qui racontent les années, sous les fenêtres à meneaux multicolores, devant les portes mises en beauté par la lave noire ou la serpentine, la multitude de galeries d’art et ces si pittoresques placettes. Alors que les yeux, devant le château féodal, juché tout en hauteur, en pleine nature, face à l’azur, sont grand ouverts pour admirer tout l’univers du golfe de St Tropez.