FERDINAND BERNHARD, MAIRE DE SANARY

Le chirurgien dentiste de 64 ans, est maire de la commune depuis 1989.

Vous nous aviez dit que Sanary était le paradis sur terre, vous maintenez ?
Oh oui, mais c’est un dicton à l’origine. Et la citation exacte est : « Sanary sur Mer, c’est le Paradis, sauf que c’est mieux car on est sûr d’y être » ! Donc, évidemment je maintiens (rires). Combien de personnes la ville accueille t’elle chaque année ? J’ignore les chiffres exacts mais je sais que le nombre d’habitants peut tripler chaque été. L’année dernière, nous sommes passés d’environ 17 000 habitants à presque 45 000. Nous faisons de notre mieux pour que les touristes viennent dans notre ville.

Sanary-phare

Quelles sont les festivités prévues en saison touristique ?
Que les touristes soient sportifs, férus de savoir ou de gastronomie : le programme est très éclectique. Le festival Sanary sous les étoiles, l’été, tout comme la programmation du théâtre Galli, attirent beaucoup de monde. L’oenotourisme aura été particulièrement mis en avant grâce aux manifestations La Cuvée de Sanary et Just Rosé, qui chaque année sont de plus en plus riches en exposants. Mais j’en oublie beaucoup !

SanaryLa_Noria_au_Jardin_des_Oliviers-2

Que ne dit-on pas assez aux gens qui se rendent à Sanary ?
Je pense que nous faisons notre possible pour qu’ils aient tous les renseignements nécessaires mais il faut aussi les remercier. Ils savent apprécier ce que l’équipe municipale fait pour eux. Nous essayons d’être toujours plus didactiques et le plus professionnels possible. Nous rendons le port plus propre et avons agrandi l’Office de Tourisme dans le cadre de notre démarche qualité !

Quels endroits peu connus des touristes aimeriez vous faire découvrir ? S’il y avait une balade à faire en famille, ce serait laquelle ?
La tour de Sanary, en centre ville. A mon sens, on ne lui rend pas assez justice ! Mais j’aime surtout me balader au dessus de la ville, sur le massif du Gros Cerveau. Les sentiers sont très abordables pour les débutants et la vue y est fabuleuse. Il y a d’ailleurs un site web très fourni, avec de bonnes cartes qui répertorient les randonnées à faire (ndlr : www.randonneurssanaryens. fr).

Parlez nous de vous. Les lecteurs du Cahier du Tourisme Varois veulent savoir : d’où venez vous ?
Je suis un Varois pure souche ! Je suis né à Ollioules.

Quel est le souvenir d’enfance dans le Var qui vous a le plus marqué ?
Il y en a beaucoup ! Mais si je devais choisir, je pense que je choisirai nos vacances près des Gorges du Verdon, que nous passions dans le joli petit village des Salles-sur-Verdon, aujourd’hui englouti. C’était sublime. Vous l’aurez compris, je suis un grand amoureux de nos paysages !

SanaryPlage du Lido-2