Valérie Rousselle, Coup de foudre à… Château Roubine !

Multi-décorée, encensée, plusieurs fois récompensée et primée, ultra-médiatisée
et donc systématiquement interviewée, dans le monde de moins en moins petit de la
viticulture provençale de qualité, c’est comme si tant au plan national qu’international,
on ne voyait qu’elle : Valérie Rousselle. Portrait d’une femme à propos de laquelle tous les journalistes ne peuvent écrire qu’en termes de belles feuilles de vigne
et qui vit la vie…en rosés !

ROUBINE

Un modèle de terrain modelé par la passion du minéral pour le végétal, dont raconte Valérie Rousselle, » je suis tombée amoureuse en 1994 ».Un amour historique qui a franchi les siècles et des générations de dégustation. En effet l’existence de cet amphithéâtre, de plus de 100 hectares traversé par l’antique voie romaine, Julienne qui partait des Alpes pour rejoindre la Méditerranée est attesté depuis plus de deux millénaires et demi. Le meilleur de ce que la nature mature peut réussir quand on est en harmonie avec son allure. Puis ce fut le temps des templiers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Ils ont marqué de leur empreinte, ces vignes bénies des dieux et caressées amoureusement par le soleil. Le sceau des templiers est à présent gravé dans le verre de nos bouteilles. Une profession de foi qui se boit et qui se voit. Aujourd’hui « inspiré par l’horizon et la tradition, notre blason, c’est à fois le lion majestueux animal emblème de Lorgues et le dragon flamboyant, animal symbole de Draguignan. Avec au centre nos racines la treille de Roubine et la bénédiction du soleil de Provence, représentatifs de nos valeurs: la puissance de l’élégance ». Doté de conditions naturelles d’exception, « ce lieu, à la richesse ampélographique remarquable (13 cépages uniques =) est trait pour trait le portrait-robot du domaine dont j’ai toujours rêvé. Vivre dans la magie de ce coup de foudre depuis mai 1994, me pousse à travailler toujours et encore plus dans le total respect d’une démarche culturale responsable et respectueuse de l’environnement ». Ceci pendant tout le processus qui va de la treille à la bouteille. De quoi personnifier l’excellence made in Provence à travers une histoire d’amour pour une terre, un terrain, un terreau, un terroir et un… territoire !